Un programme pour freiner la féminisation du sida

MOZAMBIQUE: Un programme pour freiner la féminisation du sida

JOHANNESBOURG, 10 mai 2005 (PLUSNEWS) - Le gouvernement flamand et les Nations Unies ont annoncé le lancement d’un programme de quatre ans destiné à combattre la féminisation de l’épidémie de VIH/SIDA au Mozambique.

Selon les statistiques du gouvernement mozambicain, 58 pour cent des personnes séropositives dans le pays seraient des femmes.

“Se concentrer sur ces femmes est essentiel”, a déclaré Telva Barros, coordinatrice pays du programme conjoint des Nations Unies sur le sida (Onusida), dans un communiqué. “Les femmes au Mozambique sont rarement en position de négocier des relations sexuelles protégées et lorsqu’elles perdent leur mari ou leur partenaire du sida, on les déshérite, ce qui les laisse démunies et encore plus vulnérables”.

Le programme, qui sera coordonné par l’Onusida, devra identifier les points faibles de la réponse à l’infection au VIH des femmes au Mozambique afin de renforcer les capacités des organisations locales et du gouvernement.

[FIN]


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.