"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Cameroun: Trente fois plus de dépistages au terme de ‘Vacances sans sida 2005’ | Care Treatment, Children, PWA ASOs, Prevention Research, Stigma Human rights, Other | Daily
Samedi 7 janvier 2006
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

CAMEROUN: Trente fois plus de dépistages au terme de ‘Vacances sans sida 2005’


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


DAKAR, 1 septembre (PLUSNEWS) - "Vacances sans sida 2005” a permis de dépister au VIH trente fois plus de jeunes gens que l’année dernière, selon les organisateurs de cette grande campagne de sensibilisation au dépistage qui a pris fin cette semaine.

Selon le docteur François-Xavier Mbopi-Keou, coordinateur de l’unité mobile de dépistage gratuit, plus de 10 000 personnes ont accepté de faire le test du VIH contre à peine 349 l’année dernière, selon le rapport d’activité de l’opération publié par les quotidiens nationaux Mutations et Cameroon Tribune.

Lancée à l’initiative des autorités et de leurs partenaires, la troisième édition annuelle de la campagne ‘Vacances sans sida’ affichait l’ambition de sensibiliser, en un mois, quelque 500 000 jeunes vacanciers d’en attirer 10 000 vers le dépistage, à travers les media et des actions sur le terrain dans six provinces du pays.

Environ 500 personnes ont été dépistées positives au VIH, soit un taux de prévalence parmi la population testée de cinq pour cent, en-dessous de la moyenne nationale estimée, en 2003, à 6,9 pour cent de la population adulte, selon le docteur Mbopi-Keou qui a précisé au quotidien Cameroon Tribune de Yaoundé que ces personnes avaient été référées aux établissements publics de leur région d’origine.

Afin de répondre à la demande qu’a suscité l’opération, d’autres unités mobiles de dépistage se rendront dans les quatres autres provinces du Cameroun. Les organisateurs espèrent pouvoir profiter de ces campagnes de dépistage pour établir une cartographie des risques et de la vulnérabilité des différentes régions face à l’épidémie.

[FIN]

Plus de breves




 
Autres articles sur Cameroun
Les communautés de base sollicitées pour changer les comportements ,  27/Dec/05
Combattre le sida, c’est d’abord le connaître,  16/Nov/05
Des associations au chevet des personnes infectées dans les zones rurales,  9/Nov/05
Apprendre aux femmes rurales à contrôler leur vie sexuelle,  27/Sep/05
FHI clôt l’essai clinique du Ténofovir, un médicament antirétroviral,  4/Aug/05
Liens
· Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
· Sida Info Services
· VIH Internet
· Aides
· Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme


PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.