"); NewWindow.document.close(); return false; }

Sécurité et VIH/SIDA au programme du déploiement américain dans le Golfe de Guinée
Jeudi 26 mai 2005
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

GABON: Sécurité et VIH/SIDA au programme du déploiement américain dans le Golfe de Guinée


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


LIBREVILLE, 16 février (PLUSNEWS) - La sixième flotte militaire des Etats-Unis, qui a commencé à se déployer dans le golfe de Guinée cette semaine, poursuivra jusqu’à dimanche des opérations de sensibilisation au VIH/SIDA auprès des forces de défense du Gabon, selon un communiqué de l’ambassade américaine.

Ce déploiement intervient dans le cadre d’un accord de coopération en matière de sécurité maritime entre l’armée américaine et les pays du Golfe de Guinée. Sept autres pays de la région participent à l’exercice : le Nigeria, le Cameroun, le Ghana, le Togo, le Bénin et Sao Tome et Principe.

Une première opération de sensibilisation des militaires gabonais a eu lieu à Libreville, la capitale, en septembre dernier. Selon l’ambassade américaine, les autorités auraient demandé que les campagnes d’information se poursuivent, compte tenu de la propagation du virus parmi les membres des forces de défense et de sécurité du pays.

Plus de quatre pour cent d’entre eux seraient infectés, selon la dernière étude nationale publiée en septembre, contre 2,4 pour cent dans l’armée, des chiffres qui restent néanmoins inférieurs au taux de prévalence nationale, estimée à huit pour cent de la population adulte.

Selon cette étude, un tiers des membres des forces de défense nationale ignore les modes de transmission du VIH/SIDA et les trois quarts d'entre eux avouent ne pas utiliser de préservatif lors des rapports sexuels.

[FIN]

Plus de breves


 
Autres articles sur Gabon
Dépistage et traitements gratuits pour les plus vulnérables ,  29/Apr/05
Une nouvelle campagne de sensibilisation au VIH/SIDA “résolument positive” ,  28/Apr/05
De nouveaux centres de prise en charge des personnes vivant avec le VIH,  20/Apr/05
Les coutumes peuvent exposer les femmes au VIH/SIDA -- Min,  9/Mar/05
Ouverture d'une première usine de fabrication d'ARV pour l'Afrique centrale ,  14/Feb/05
 

[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.