"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Nigeria: Inauguration d’un centre africain de réflexion sur le sida | Care Treatment, Children, Economy Business, Gender issues, Media, Prevention, PWAs ASOs, Research, Stigma Human rights Law, Youth, Other | Daily
Vendredi 19 mai 2006
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

NIGERIA: Inauguration d’un centre africain de réflexion sur le sida


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


ABUJA, 4 mai (PLUSNEWS) - Le centre africain pour la gestion du VIH/SIDA, inauguré mercredi par le président du Nigeria, devra notamment orienter la stratégie du continent en matière de lutte contre l’épidémie, selon Olusegun Obasanjo.

Lors de la cérémonie de lancement de ce centre africain pour la gestion du VIH/SIDA, African Centre for HIV/AIDS Management ou Acham en anglais, le chef de l’Etat nigérian a précisé qu’il devait “donner le ton d’une politique de développement humain, en utilisant le sida comme point d’entrée” et offrir “des formations spécialisées”, afin de répondre aux problématiques soulevées dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

Selon Olusegun Obasanjo, également président du groupe de pression AIDS Watch Africa (AWA), “l’Acham devrait proposer une direction, inspirée par une perspective africaine, de la lutte contre le sida ; il devrait également être utilisé comme un groupe d’experts virtuel”.

La direction de l’Acham est assurée par 19 membres, dont l’ancien président de Zambie, Kenneth Kaunda. Leur mission est essentielle, a précisé le chef de l’Etat nigérian, car des remises en questions pertinentes permettront de “repositionner le continent sur des défis de développement propres au 21e siècle”.

Le géant africain, troisième pays au monde le plus affecté par le VIH en terme de nombre de personnes infectées, accueille jusqu’à jeudi un sommet spécial de l’Union africaine sur l’accès universel aux services pour le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme. La position de l’Afrique sur cette question, cruciale pour des millions de patients, sera présentée lors de la session spéciale de l’assemblée générale des Nations Unies (UNGASS) sur le sida, prévue du 31 mai au 2 juin à New York.

[FIN]

:: Plus de breves ::




 
Autres articles sur Nigeria
La suspension des subventions VIH/SIDA du Fonds mondial est «regrettable» - activistes,  2/May/06
La vie positive,  28/Apr/06
«Nous n’aimons pas renvoyer les patients séropositifs»,  18/Apr/06
Des mesures immédiates à prendre pour limiter les résistances aux ARV - rapport,  31/Mar/06
Menace sur la promotion des préservatifs contre le sida ,  21/Mar/06
Liens
· Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
· Sida Info Services
· VIH Internet
· Aides
· Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme


PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.