"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Afrique de l ouest: IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 75 du 24 au 28 avril 2006 | | Weekly
Samedi 16 décembre 2006
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 75 du 24 au 28 avril 2006


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


SOMMAIRE:

NIGERIA: La vie positive
LESOTHO: La pénurie d’agents de santé menace le nouveau plan de lutte contre le VIH/SIDA
CONGO: Les prisons, des lieux accueillants pour le VIH et la TB
CAMEROUN: Les médecins accablés par la surcharge de travail induite par le sida
OUGANDA: Un meilleur accès aux services VIH/SIDA dans le nord ravagé par la guerre
SIERRA LEONE: Innover pour combattre le sida dans l’armée
KENYA-SOUDAN: L'angoisse du retour pour les réfugiés soudanais séropositifs
AFRIQUE: La société civile exige de nouveaux financements du Fonds mondial
AFRIQUE AUSTRALE: La société civile veut se faire entendre lors de l’UNGASS
GHANA: Baisse du taux de prévalence au VIH : les autorités appellent à la prudence

En bref
NIGERIA: Le taux de prévalence du VIH chute pour la deuxième fois – Gvt
AFRIQUE: L’UA promet un sommet ‘différent’ pour préparer l’UNGASS sida
CÔTE D IVOIRE: Le chanteur Meiway sur scène contre le sida
AFRIQUE: Le BIT invite à la mobilisation sur le sida dans le milieu du travail
CONGO: Ouverture d’un festival de films et de théâtre sur le sida pour la jeunesse
AFRIQUE: L’ONU appelle à soutenir la recherche sur les microbicides
TCHAD: Reprise de la coopération avec la Banque mondiale
AFRIQUE: Adapter les traitements du sida aux mutations du VIH
GHANA: La tuberculose gagne du terrain dans le sud
AFRIQUE: Inquiétudes sur la co-infection VIH/TB
CÔTE D’IVOIRE: Les juristes au chevet des enfants et orphelins du sida
AFRIQUE: Les femmes pourraient disposer de microbicides dès 2010
BURUNDI: Informer les jeunes sur le sida et la sexualité, une urgence selon le Fnuap
AFRIQUE: Le Vatican se penche sur l'utilisation du préservatif
CAMEROUN: Naissance du premier réseau d’organisations de lutte contre le sida
AFRIQUE: Les infirmières bulgares en prison en Libye rejugées en mai

Opportunités d’emploi:



NIGERIA: La vie positive

Sortir, s’impliquer dans la vie associative, bien manger et surtout profiter de la vie: lorsqu’il s’agit de donner des conseils aux personnes infectées au VIH, Ronke Afolabi n’est jamais à court d’idées.

«Evitez de vous isoler, plus avez d’amis, plus vous êtes susceptibles d’être soutenu», répète inlassablement cette femme énergique aux personnes qui comme elle, vivent avec le VIH. «Recevez et donnez de l’affection, trouvez vous des occupations [car] le fait de maintenir une activité physique et mentale aide à éviter la dépression et l’anxiété.»

Le texte intégral



LESOTHO: La pénurie d’agents de santé menace le nouveau plan de lutte contre le VIH/SIDA

Alors que le gouvernement du Lesotho se prépare à lancer la campagne ‘Connaître son statut sérologique’, la pénurie d’agents de santé qualifiés pourrait compromettre le projet, destiné à élargir l’accès au traitement antirétroviral (ARV).

Selon une infirmière [qui a requis l’anonymat] de l’hôpital Queen Elizabeth, le principal hôpital d’orientation du petit royaume montagneux, 70 infirmières doivent s’occuper des quelque 3 400 patients, soit 50 patients par infirmière.

Le texte intégral



CONGO: Les prisons, des lieux accueillants pour le VIH et la TB

La situation des prisons congolaises, des lieux propices à la propagation du sida, est explosive, a reconnu l’administration pénitentiaire, qui s’avoue démunie face à la surpopulation carcérale, à l’absence de soins et aux violations régulières des droits de l’homme.

«Je lance un appel à ceux qui sont chargés de faire la prévention du VIH pour qu’ils aillent dans les prisons parce que nos compatriotes qui y séjournent ne sont pas épargnés [par l’épidémie]», a plaidé Jeany Ibela Ibel, directeur général de l’administration pénitentiaire congolaise.

Le texte intégral



CAMEROUN: Les médecins accablés par la surcharge de travail induite par le sida

Qu’ils prescrivent des thérapies contre le sida ou qu’ils assistent les patients dans leur parcours hospitalier, les médecins camerounais éprouvent de grandes difficultés à faire face à la surcharge de travail induite par l’épidémie.

«J’ai envie de bien faire… mais je n’y arrive pas», explique C. sous couvert d'anonymat, un médecin de l’unité de jour de l’hôpital central de Yaoundé (HCY), le plus important centre de prise en charge des personnes vivant avec le sida de la capitale camerounaise.

Le texte intégral



OUGANDA: Un meilleur accès aux services VIH/SIDA dans le nord ravagé par la guerre

La quasi-totalité des personnes déplacées dans la région de Pader, dans le nord de l’Ouganda, survit dans des camps surpeuplés grâce aux agences humanitaires pour qui le sida n’est pas toujours une priorité.

«Les conditions de vie ici sont très difficiles : la violence est présente aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du camp», a expliqué Aurélie Desmoulière de l’organisation internationale médicale Médecins sans frontières. «Les sévices sexuels sont courants, les programmes de lutte contre le VIH/SIDA sont inadaptés et les travailleurs sanitaires manquent».

Le texte intégral



SIERRA LEONE: Innover pour combattre le sida dans l’armée

Avec un peu d’imagination, de gros efforts d’information, une bonne prise en charge des soldats et le soutien de leurs épouses, l’armée de Sierra Leone enregistre des succès certains dans la lutte contre le sida.

En pyjamas de satin violet, des choristes chauffent un public composé en majorité de membres de l’armée sierra-léonaise et de leurs proches, à Freetown, la capitale. Puis, sous les acclamations nourries, trois militaires en treillis montent sur la scène, décorée d’affiches publicitaires pour des préservatifs.

«Va te faire dépister au VIH/SIDA, va te faire dépister au VIH/SIDA, il faut que tu connaisses ton statut...», scandent en rythme les trois chanteurs amateurs.

Le texte intégral



KENYA-SOUDAN: L'angoisse du retour pour les réfugiés soudanais séropositifs

Après avoir été recensés, des milliers de Soudanais réfugiés dans le camp de Kakuma, dans le nord du Kenya, vont être rapatriés vers le Sud Soudan, leur région d'origine.

James Nhial Diew, un jeune Soudanais de 16 ans, est arrivé à Kakuma en 2004. Très excité à l'idée de rentrer dans son pays, il redoute néanmoins de révéler sa séropositivité à sa famille. Il pense avoir le courage de le faire, une fois rentré au Soudan. «[Ma famille m'a] juste dit que j'étais malade et que je devais rentrer à la maison où je pourrai être soigné», a-t-il dit.

Le texte intégral



AFRIQUE: La société civile exige de nouveaux financements du Fonds mondial

Des organisations de la société civile africaine ont appelé lundi les bailleurs de fonds, et notamment le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, à tenir leurs promesses et à ne pas les abandonner face au sida.

L’Action positive pour l’accès au traitement (PATA, Positive Action for Treatment Access) et l’Association des jeunes qui vivent positivement avec le VIH/SIDA (APYIN) appellent au lancement du sixième cycle de financement lors de son 13e conseil d’administration à Genève.

Le texte intégral



AFRIQUE AUSTRALE: La société civile veut se faire entendre lors de l’UNGASS

Alors que des négociations importantes sont en cours, en vue de la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations unies consacrée au VIH/SIDA (UNGASS en anglais), les organisations de la société civile en Afrique australe se battent pour faire entendre leur voix.

L’UNGASS se réunira du 31 mai au 2 juin prochains à New York afin d’examiner la situation épidémiologique mondiale, suivant ainsi la Déclaration d’engagement sur le VIH/SIDA, adoptée en 2001 par l’Assemblée générale, et qui prévoit une plus grande collaboration entre les secteurs privé et public.

Le texte intégral



GHANA: Baisse du taux de prévalence au VIH : les autorités appellent à la prudence

Alors que le taux national de prévalence au VIH est en baisse pour la deuxième année consécutive, selon une nouvelle étude sentinelle, les autorités encouragent les Ghanéens à persévérer dans leurs efforts de lutte contre le virus.

Cette enquête sentinelle, la 14ème menée depuis la découverte du premier cas de sida au Ghana en 1986, a établi le taux d’infection au VIH dans le pays à 2,7 pour cent de la population en 2005, contre 3,1 pour cent l’année précédente et 3,6 pour cent en 2003.

Le texte intégral

[FIN]




 
Autres articles sur Afrique de l ouest
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 108 du 11 au 15 décembre 2006,  15/Dec/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 107 du 4 au 8 décembre 2006,  8/Dec/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 106 du 27 novembre au 1er décembre 2006,  1/Dec/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 105 du 20 au 24 novembre 2006,  24/Nov/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 104 du 13 au 17 novembre 2006,  17/Nov/06
Liens
· Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
· Sida Info Services
· VIH Internet
· Aides
· Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme


PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.