"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique | Afrique: Des chercheurs mettent au point un protocole prometteur contre le VIH | Care Treatment, PWAs ASOs, Research | News Items
Mardi 21 février 2006
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest

Documents

Abonnementpar email
 

AFRIQUE: Des chercheurs mettent au point un protocole prometteur contre le VIH


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]



©  John Nyaga/IRIN

Une prise plus simple et moins d'effets secondaires, l'espoir des patients sous ARV

DAKAR, 20 janvier (PLUSNEWS) - Un nouveau protocole thérapeutique, associant trois antirétroviraux, vient de prouver son efficacité contre le VIH tout en limitant les effets secondaires pour les patients, selon une étude internationale.

Cette association médicamenteuse (tenofovir DF, emtricitabine et efavirenz) a été testée sur 151 patients dans le cadre de l'étude 934 menée par une équipe de chercheurs, dirigée par le professeur Joel Gallant de l’Université de médecine Johns Hopkins de Baltimore, aux Etats-Unis.

Au bout d'un an de traitement à raison d'une prise quotidienne unique, “la proportion de patients chez lesquels il a été possible d'abaisser la charge virale en dessous du seuil de détectabilité a été augmentée de 14 pour cent” par rapport à une trithérapie de référence fondée sur l'association zidovudine, lamivudine et efavirenz, selon un communiqué publié cette semaine par l’institution médicale John Hopkins.

Les chercheurs ont par ailleurs insisté sur le fait que “les effets secondaires, type anémie, fatigue, nausées et autres” ont été beaucoup moins importants. Néanmoins, ce protocole semble donner de meilleurs résultats sur les malades “naifs”, qui n'ont jamais été soignés auparavant.

Ces trois produits devraient être regroupés en une seule combinaison fixe au cours de l’année, a assuré l’équipe du professeur Gallant.

“Les deux traitements antirétroviraux testés dans cette étude sont tous les deux efficaces mais cet essai clinique montre qu'on peut faire mieux avec moins d'effets secondaires et une plus grande simplicité”, a ajouté le professeur.

Cette étude est financée par des laboratoires pharmaceutiques tels que Gilead Sciences (Viread ou tenofovir DF, emtricitabine) et GlaxoSmithKline, qui commercialisent la combinaison zidovudine-lamivudine. La firme Bristol-Myers Squibb, qui produit l’efavirenz, a également participé à l’étude, a précisé le communiqué.

[FIN]




 
Autres articles sur Afrique
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 65 du 13 au 17 février 2006,  17/Feb/06
Les forces armées s’attaquent au sida dans leurs rangs,  15/Feb/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 64 du 6 au 10 février 2006,  10/Feb/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 63 du 30 janvier au 3 février 2006,  3/Feb/06
L’année 2005 en bref : Choisir sa route vers l’accès universel,  1/Feb/06
Liens
· Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
· Sida Info Services
· VIH Internet
· Aides
· Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme


PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.