Une EDS estime le taux de prévalence au VIH à 0,7 pour cent

SÉNÉGAL: Une EDS estime le taux de prévalence au VIH à 0,7 pour cent

DAKAR, 11 août 2005 (PLUSNEWS) - Selon une nouvelle étude ‘démographique et santé’, EDS, menée cette année au Sénégal, 0,7 pour cent de la population vivrait avec le VIH/SIDA, contre 1,5 pour cent selon la dernière étude sentinelle publiée en 2004.

Le quotidien Le Soleil, qui a publié cette information jeudi, a expliqué que cette étude, qui a duré cinq mois, a été menée sur un échantillon de 12 000 personnes des deux sexes et comporte plusieurs volets sur la démographie et la situation sanitaire et épidémiologique du pays.

Citée par le Soleil, l’étude conclue que “la prévalence de l’infection à VIH dans la population générale est passée de 1,4 à 0,7 pour cent, confirmant ainsi la place du Sénégal dans les cinq pays au monde qui ont les meilleures pratiques dans la lutte contre la pandémie”.

Selon la dernière étude sentinelle, rendue publique en août 2004, le taux de prévalence parmi les femmes enceintes âgées de 15 à 49 ans et se rendant dans les sites anténatals est de 1,5 pour cent. Les études sentinelles sont privilégiées par les autorités sénégalaises et leurs bailleurs de fonds depuis 1989 ; elles couvrent l’intégralité du territoire depuis 2003.

[FIN]


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.