"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Cameroun: Les associations veulent être formées à la gestion des fonds | | Daily
Dimanche 25 décembre 2005
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

CAMEROUN: Les associations veulent être formées à la gestion des fonds


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


DAKAR, 13 octobre (PLUSNEWS) - Des acteurs de la lutte contre le sida au Cameroun ont dit douter de la capacité des associations locales à gérer les financements internationaux obtenus par le pays dans le cadre de son combat contre la pandémie.

«L'argent ne servira à rien tant que les acteurs ne savent pas comment le gérer», a dit à PlusNews Crépin Djemna, le coordonnateur de l’association Kasafro qui intervient en zone rurale au Cameroun, où vivent, selon lui, 70 pour cent des personnes infectées par le VIH.

Selon M. Djemna, les associations seront plus efficaces si elles sont formées à la gestion des ressources et autonomes. «Mieux vaut rentabiliser cet argent en gérant correctement les activités génératrices de revenus, pour pouvoir pérenniser les actions déjà entreprises», a-t-il dit.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a accordé fin septembre une subvention de près de 33 millions de dollars au Cameroun pour la lutte contre le VIH/SIDA et le paludisme au cours des cinq prochaines années. Une première tranche de 16,5 millions de dollars sera mise à la disposition des autorités dès 2006 pour les deux prochaines années.

Grâce à une première subvention de plus de 14 millions de dollars, décaissée à partir de janvier 2005, plus de 7 000 personnes recevaient un traitement ARV fin juin, dont 500 enfants et plus de 2 000 indigents. En outre, le prix des médicaments a baissé de manière significative, passant, en octobre 2004, de 36 dollars à huit dollars par mois.

[FIN]

Plus de breves




 
Autres articles sur Cameroun
Combattre le sida, c’est d’abord le connaître,  16/Nov/05
Des associations au chevet des personnes infectées dans les zones rurales,  9/Nov/05
Apprendre aux femmes rurales à contrôler leur vie sexuelle,  27/Sep/05
FHI clôt l’essai clinique du Ténofovir, un médicament antirétroviral,  4/Aug/05
Une offre de soins contre le sida incapable de répondre à la demande -- médecins,  18/May/05
Liens
AIDS Media Center
Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
VIH Internet
Sida Info Services
Aides

PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.