"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Ghana: Les reines-mères envisagent de récompenser les filles vierges | Care Treatment, Children, Economy, PWA ASOs, Prevention Research, Stigma Human rights | Daily
Dimanche 25 décembre 2005
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

GHANA: Les reines-mères envisagent de récompenser les filles vierges


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


ACCRA, 30 août (PLUSNEWS) - Les reines-mères de l’est du Ghana envisageraient d’offrir une récompense aux filles qui renonceraient aux rapports sexuels afin de limiter les nouvelles infections au VIH dans une région déjà très touchée par l’épidémie.

Cette idée, qui n’en ait qu’à ses débuts, permettrait de valoriser les filles et jeunes femmes qui accepteraient de rester vierges jusqu’à leur mariage, a annoncé la reine Nana Yaa Danni au cours d’un séminaire sur la famille et le VIH/SIDA organisé par les reines-mères de la région.

Sans entrer dans les détails, Nana Yaa Danni a expliqué que cette initiative visait à empêcher les parents les plus pauvres «de jeter leurs enfants dans les rues la nuit pour qu’elles aillent avec des hommes plutôt que de leur apprendre les dangers des rapports sexuels avant le mariage».

La région est du Ghana, située près du barrage hydroélectrique d’Akosombo et de la frontière avec le Togo, affiche les taux de prévalence les plus élevés du pays, entre 5,4 et 7,4 pour cent, bien au-dessus de la moyenne nationale de 3,1 pour cent.

Après la perte de leurs terres, avec la création artificielle du lac Volta dans les années 1960, les cultivateurs ont dû migrer et leurs femmes travailler dans les hôtels et les débits de boisson des villes de la région où elles se sont adonnées à la prostitution.

[FIN]

Plus de breves




 
Autres articles sur Ghana
Les stars du football de demain s’impliquent dans la lutte contre le VIH/SIDA,  2/Dec/05
Briser les chaînes qui lient au VIH, mais comment ?,  7/Nov/05
Pénuries de médicaments contre le sida dans le service public,  26/Oct/05
La stigmatisation ne faiblit pas malgré la mise à disposition des traitements,  17/Aug/05
Des vies transformées par les antirétroviraux,  20/May/05
Liens
Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
Guinéenews
The Global Fund to fight AIDS, Tuberculosis & Malaria
AEGIS
International HIV/AIDS Alliance

PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.