"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Tchad: Un observatoire pour les droits des personnes vivant avec le VIH | PWA ASOs, Stigma Human rights | Daily
Dimanche 25 décembre 2005
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

TCHAD: Un observatoire pour les droits des personnes vivant avec le VIH


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


NDJAMENA, 13 juillet (PLUSNEWS) - Pour lutter contre la stigmatisation dont souffrent les personnes vivant avec le VIH au Tchad, un observatoire chargé de protéger les droits de ces personnes vient d’être créé à Ndjamena.

Mis en place à l’inititative de l’Union interafricaine des droits de l’homme et inauguré fin juin par Fatimé Kimto, la ministre de l’Action sociale et de la famille, cet observatoire sera “une plateforme de collecte et d’échanges d’informations”, a dit Massalbaye Tenebaye, président de la Ligue tchadienne des droits de l’homme.

Il aura également pour mission de surveiller que la politique nationale de lutte contre l’épidémie est “faite de manière rationnelle, juste et éthique”, a expliqué Tenebaye, par exemple en s’assurant que la prévention, le dépistage et la prise en charge des patients infectées par le virus est “effectivement orientée vers toutes les régions” du pays, et que la législation garantit les droits des personnes vivant avec le VIH.

En dépit des campagnes de sensibilisation sur le VIH/SIDA organisées par le Programme national de lutte contre le sida, la stigmatisation reste très forte dans ce pays où peu de personnes infectées par le virus osent révéler publiquement leur sérologie, alors que le taux de prévalence du VIH s’établissait à 4,8 pour cent fin 2003, selon le programme commun des Nations unies sur le sida, Onusida.

[FIN]

Plus de breves




 
Autres articles sur Tchad
Le préservatif, un moyen de prévention contre le sida encore marginal,  5/Jul/05
Quand les malades du sida vont «se reposer» au village,  25/Apr/05
Porter la voix des sans-voix,  3/Mar/05
Certificat de séronégativité contre avantages sociaux et financiers,  1/Mar/05
«Beaucoup de moral, mademoiselle !»,  11/Jan/05
Liens
Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
The Global Fund to fight AIDS, Tuberculosis & Malaria
International HIV/AIDS Alliance
International Council of AIDS Services Organisations (ICASO)
Global Network of People Living with HIV/AIDS

PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.