"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Sierra Leone: Distribution gratuite d’antirétroviraux pour 300 personnes | Care Treatment, PWA ASOs | Daily
Dimanche 25 décembre 2005
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

SIERRA LEONE: Distribution gratuite d’antirétroviraux pour 300 personnes


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


FREETOWN, 20 janvier (PLUSNEWS) - Le gouvernement sierra léonais vient de lancer un programme de distribution gratuite de médicaments antirétroviraux (ARV) pour 300 personnes vivant avec le sida, a indiqué le professeur Sidi Alghali, le directeur du secrétariat national de lutte contre le sida (NAS).

Quinze personnes seraient sous traitement en Sierra Leone, selon Sidi Alghali qui a inauguré mercredi un atelier de formation du personnel médical pour la prescription des thérapies antirétrovirales, qui permettent de prolonger la vie et d’améliorer la santé des patients.

Le gouvernement a débloqué 180 000 dollars américains pour financer ce premier programme d’un an, géré par une organisation non-gouvernementale locale, la Sierra Leone Treatment Action Group (SILTAG).

Selon le docteur Brima Kargbo, responsable de l’équipe soignante du NAS, 206 personnes vivraient avec le VIH/SIDA en Sierra Leone. Les Nations Unies estiment que 45 000 personnes, sur un total de 5,8 millions d’habitants, seraient infectées par le virus.

Dix-huit personnes sont actuellement sous ARV à Freetown, une thérapie coûteuse lorsqu’elle est administrée par des médecins privés : chaque patient doit payer chaque mois 200 000 leones (73 dollars) pour leur traitement, selon Kargbo. Il a ajouté que grâce à l’acquisition d’ARV génériques produits en Inde, le gouvernement ne dépenserait que 17 dollars par patient.

Selon les agences humanitaires, les estimations du taux d’infection au VIH en Sierra Leone varient entre 0,6 pour cent de la population civile à 66 pour cent dans l’armée, qui a participé pendant dix ans à un conflit considéré comme l’un des plus meutriers de l’histoire contemporaine.





[FIN]

Plus de breves




 
Autres articles sur Sierra Leone
Une nouvelle étude confirme le faible taux de prévalence du VIH,  19/Dec/05
Une étude de séroprévalence en projet pour réévaluer le taux d’infection au VIH,  16/Feb/05
Les efforts pour vaincre la stigmatisation commencent à porter leurs fruits.,  8/Dec/04
Liens
Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
The Global Fund to fight AIDS, Tuberculosis & Malaria
AEGIS
International HIV/AIDS Alliance
International Council of AIDS Services Organisations (ICASO)

PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.