"); NewWindow.document.close(); return false; }

Le nombre de personnes sous traitement ARV a doublé en un an -- min
Mardi 26 avril 2005
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

BURKINA FASO: Le nombre de personnes sous traitement ARV a doublé en un an -- min


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


OUAGADOUGOU, 7 décembre (PLUSNEWS) - Le nombre de personnes sous traitement antirétroviral (ARV) a plus que doublé en 2004, un an après la mise à disposition des premiers financements accordés au Burkina Faso, un pays enclavé et très touché par la pandémie de VIH/SIDA, ont déclaré les autorités burkinabè.

Fin septembre 2004, 2 600 patients bénéficiaient des ARV, des médicaments qui améliorent la vie des personnes vivant avec le VIH/SIDA. “C'est une augmentation de 130 pour cent par rapport à décembre 2003”, a dit le ministre burkinabè de la Santé, Alain Yoda, lors des célébrations qui ont marqué la journée mondiale du sida, la semaine dernière.

«Nous ne désespérons pas de prendre beaucoup plus de personnes en charge d'ici la fin de l'année 2005», a dit Yoda, qui a ajouté ne pas être en mesure d’offrir des soins gratuits aux 300 000 personnes vivant avec le VIH au Burkina Faso. «Il faut d'énormes ressources financières pour faire face au traitement qui, du reste, est à vie», a t-il dit.

Le Burkina Faso a reçu plus de trois milliards de francs CFA (sept millions de dollars) du Fonds mondial pour la lutte contre le sida en octobre 2003 afin de faciliter l'accès aux anti-rétroviraux et renforcer les capacités des structures de prise en charge. Deux cents personnes bénéficient à ce jour d’un traitement gratuit.

[FIN]

Plus de breves


 
Autres articles sur Burkina Faso
Des migrants trop démunis pour se payer des médicaments antirétroviraux,  2/Feb/05
Sans l’aide des ONG, pas de traitement ARV pour tous,  29/Dec/04
Mobiliser les ressources locales: la seule solution pour les personnes vivant avec le VIH/SIDA,  4/Nov/04
Le gouvernement encourage les guérisseurs traditionnels à combattre le VIH/SIDA,  25/Feb/04
Liens
Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
Guinéenews
The Global Fund to fight AIDS, Tuberculosis & Malaria
AEGIS
International HIV/AIDS Alliance

PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.