"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Nigeria: Un responsable catholique condamne l’utilisation de préservatifs | Prevention, PWAs ASOs, Stigma Human rights Law, Youth | Daily
Mardi 21 février 2006
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

NIGERIA: Un responsable catholique condamne l’utilisation de préservatifs


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


DAKAR, 23 janvier (PLUSNEWS) - L’archevêque de Lagos Anthony Okogie a condamné la volonté des autorités nigérianes et thaïlandaises de coopérer pour que la Thaïlande approvisionne le Nigeria en préservatifs et l’aide à en produire.

Dans un communiqué publié par l’archevêché catholique de Lagos et cité par le quotidien This Day, le cardinal Okogie a estimé qu’au lieu de promouvoir «la production de préservatifs bon marché pour encourager nos jeunes à l’immoralité», les autorités devraient consacrer leurs ressources à lutter contre la pauvreté et à acheter des médicaments antirétroviraux pour les distribuer gratuitement aux personnes vivant avec le virus.

«Le gouvernement thaïlandais devrait nous apprendre comment augmenter notre production rizicole ... pour améliorer nos conditions de vie, pas la production de préservatifs, ils devraient [les] garder pour eux», a-t-il dit, qualifiant le préservatif d’«offense à la finalité du mariage qui est la procréation».

L’archevêque de Lagos réagissait à la diffusion d’une information selon laquelle le Comité national de lutte contre le sida, le Naca, aurait conclu des arrangements avec les autorités thaïlandaises pour produire des préservatifs au Nigeria, un pays qui compte près de quatre millions de personnes vivant avec le virus.

[FIN]

:: Plus de breves ::




 
Autres articles sur Nigeria
Interdire les mariages homosexuels, un frein à la lutte contre le sida - activistes,  10/Feb/06
Les ARV gratuits, c’est bien mais pas suffisant, selon les activistes,  20/Jan/06
Le désir sexuel, une clé négligée par les campagnes de prévention,  5/Jan/06
Prisonnier et séropositif, la double-peine,  29/Dec/05
La subvention du Fonds mondial contre le sida menacée,  6/Dec/05
Liens
· Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
· Sida Info Services
· VIH Internet
· Aides
· Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme


PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.