"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Afrique de l ouest: IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 58 du 26 au 30 décembre 2005 | | Weekly
Mardi 21 février 2006
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 58 du 26 au 30 décembre 2005


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


Sommaire

AFRIQUE: Les femmes dépistées au VIH se protègent mieux de l’infection – étude
NIGERIA: Prisonnier et séropositif, la double-peine
AFRIQUE DE L OUEST: Quand les leaders religieux parlent du sida
CAMEROUN: Les communautés de base sollicitées pour changer les comportements

En bref
CAMEROUN: Baisse du coût des examens biologiques du VIH – Gvt
RDC: Une campagne de porte-à-porte contre le sida
GABON: Les étudiants 'informés sur le VIH mais pas menacés' – étude
AFRIQUE: La Libye annule la condamnation à mort des ‘infirmières du sida’
NIGERIA: Des traitements gratuits contre le sida en 2006
GABON: Le corps diplomatique offre son aide aux orphelins du sida



AFRIQUE: Les femmes dépistées au VIH se protègent mieux de l’infection – étude

Le test du dépistage du VIH, quel que soit son résultat, a un impact très net sur la volonté des femmes d’instaurer un dialogue sur le VIH/SIDA au sein de leur couple pour se protéger ou protéger leur conjoint de l’infection au VIH, selon une récente étude.

L’objectif de cette étude ‘Ditrame Plus 3’, menée en Côte d’Ivoire par une équipe de l’Institut français pour la recherche et le développement (IRD) et financée par l’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) en France, était de se pencher sur la gestion des risques de transmission du VIH au sein du couple, pour déterminer ce qui freine ou favorise l’adoption de comportements de prévention du VIH.

Le texte intégral



NIGERIA: Prisonnier et séropositif, la double-peine

Parce que les taux d’infection au VIH sont généralement plus élevés en milieu carcéral qu’au sein de la société, le Nigeria, lourdement touché par l’épidémie, prend peu à peu conscience de l’urgence de lutter contre le sida dans ses prisons... mais le combat est loin d’être gagné.

«Il y a encore peu, lorsqu’on évoquait la question du sida en prison, la réponse était toujours la même : ‘le VIH n’est pas un problème en prison, c’est la famine qui l’est’», a raconté Dora Ofobrukweta, coordinatrice de projet pour l’organisation Life Link financée par la Fondation Ford, dont le premier programme de lutte contre le sida dans les prisons remonte à 1994.

Le texte intégral



AFRIQUE DE L OUEST: Quand les leaders religieux parlent du sida

En Afrique de l’Ouest, les responsables religieux sont de plus en plus nombreux à accepter d’aborder la question du VIH/SIDA avec leurs fidèles. Mais que faire, et que dire, quand les limites imposées par les préceptes moraux sont atteintes ?

Parce que le sida a toujours été associé au pêché et à une punition divine, les très influents chefs religieux ont longtemps été réfractaires à l’idée de parler du sida. Progressivement, certains ont compris qu’ils avaient un rôle important à jouer dans la prévention de la propagation du virus dans cette région.

Le texte intégral



CAMEROUN: Les communautés de base sollicitées pour changer les comportements

Constatant l’échec des plans de communication mis en place depuis vingt ans au Cameroun, les autorités en charge de la lutte contre l’épidémie de VIH/SIDA ont demandé aux communautés de formuler elles-mêmes les messages pour un changement effectif de comportement parmi leurs membres.

Le professeur Jacques-Philippe Tsala Tsala, psychologue clinicien et thérapeute familial à Yaoundé, la capitale camerounaise, est l’un des trois experts recrutés en 2004 par le Comité national de lutte contre le sida (CNLS) pour participer à une aventure inédite dans ce pays complexe, qui ne compte pas moins de 250 groupes éthniques ayant chacun sa propre langue.

Le texte intégral



[FIN]




 
Autres articles sur Afrique de l ouest
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 65 du 13 au 17 février 2006,  17/Feb/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 64 du 6 au 10 février 2006,  10/Feb/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 63 du 30 janvier au 3 février 2006,  3/Feb/06
L’année 2005 en bref : Choisir sa route vers l’accès universel,  1/Feb/06
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 62 du 23 au 27 janvier 2006,  27/Jan/06
Liens
· Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
· Sida Info Services
· VIH Internet
· Aides
· Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme


PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.