"); NewWindow.document.close(); return false; }

IRIN PlusNews | Afrique de l ouest | Afrique de l ouest: IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 44 du 19 au 23 septembre 2005 | | Weekly
Mercredi 21 décembre 2005
Accueil A propos de PlusNews Profil pays L'actualité en bref Articles spéciaux S'abonner Archives IRINnews
 

Régions

Afrique
Afrique de l'Est
Grands Lacs
Corne de l'Afrique
Afrique australe
Afrique de l'Ouest
·Bénin
·Burkina Faso
·Cameroun
·Cap Vert
·Côte d’Ivoire
·Gabon
·Gambie
·Ghana
·Guinée Equatoriale
·Guinée
·Guinée Bissau
·Liberia
·Mali
·Mauritanie
·Niger
·Nigeria
·Sao Tome et Principe
·Sénégal
·Sierra Leone
·Tchad
·Togo
·Sahara occidental

Documents

Abonnementpar email
 

IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 44 du 19 au 23 septembre 2005


[Cet article ne représente pas le point de vue des Nations Unies]


Sommaire

CONGO: Les professionnelles du sexe exigent de plus en plus le préservatif
CÔTE D’IVOIRE: L’ouest s’ouvre peu à peu au dépistage et au traitement
AFRIQUE DE L’OUEST: Le Fonds mondial tente de conjuguer efficacité et rapidité
SÉNÉGAL: Les jeunes, cibles d’une campagne nationale de dépistage
OUGANDA: L’enquête sur la mauvaise gestion des fonds a démarré
GABON: Les prix des préservatifs masculins baissent de 40 pour cent -- gvt

En bref
CONGO: La Banque mondiale offre des millions de dollars pour un sang plus sûr
GABON: ‘Champion’ de la lutte contre le sida, selon l’Unicef
CONGO: A l’intérieur du pays, les populations résignées face au VIH
GHANA: Les autorités veulent réinsérer 200 000 orphelins du sida
NIGERIA: Les traitements contre le sida deux fois moins chers dans le Delta
AFRIQUE: Le FNUAP déplore la suspension de l’aide américaine
GABON: Deux fois plus de patients sous ARV en cinq mois -- gvt



CONGO: Les professionnelles du sexe exigent de plus en plus le préservatif

Dans la capitale congolaise, le port du préservatif fait désormais partie des règles du métier chez les professionnelles du sexe, particulièrement ciblées par les campagnes de sensibilisation aux dangers du VIH/SIDA.

Mais ce n’est pas le cas des étudiantes ou des mères de familles, des femmes sans emploi, déplacées ou réfugiées de guerre, des commerçantes qui, faute de revenus, s’adonnent occasionnellement à la prostitution et échappent aux programmes de prévention et de promotion du préservatif, selon des acteurs de la lutte contre l’épidémie au Congo.

Le texte intégral



CÔTE D’IVOIRE: L’ouest s’ouvre peu à peu au dépistage et au traitement

Assise sur un petit banc de bois devant sa chambre, Sandra prend son temps pour expliquer, dans un français approximatif et lent, qu’elle est désormais prête à se faire dépister au VIH.

Cela fait six ans que les symptômes de l’infection au VIH sont apparus, identifiés par le personnel médical local grâce à la grille de lecture établie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : une toux continue, une fièvre répétée et des maladies de la peau sont ainsi considérés comme les signes primaires de l’infection.

Le texte intégral



AFRIQUE DE L’OUEST: Le Fonds mondial tente de conjuguer efficacité et rapidité

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme doit faire face à deux défis : lever suffisamment de fonds pour couvrir les besoins des personnes vivant avec le VIH et s’assurer que l’argent disponible est correctement utilisé.

Plus de 60 pour cent des subventions accordées par le Fonds concernent le continent africain ; elles sont décidées sur la base des propositions faites par les mécanismes nationaux de coordination (ou Country Coordinating Mechanisms, CCMs, en anglais). Or, fin septembre 2005, seulement 220 millions de dollars ont été déboursés alors que le Fonds aura approuvé plus de 1,4 millions de dollars de subventions pour l’Afrique de l’ouest et du centre.

Le texte intégral



SÉNÉGAL: Les jeunes, cibles d’une campagne nationale de dépistage

Alléchés par un concert de rap sur une plage fréquentée de la capitale sénégalaise, une centaine de jeunes gens s’est fait dépister au VIH/SIDA à l’occasion du lancement d’une campagne nationale de dépistage volontaire.

Organisée par le Projet promotion des jeunes du ministère de la Jeunesse, dans le cadre du programme multisectoriel (MAP) financé par la Banque mondiale, la 'Semaine jeunes sida' 2005 a pour thème 'Les jeunes optent pour le dépistage volontaire’ dans un pays où le VIH demeure un sujet tabou.

Le texte intégral



OUGANDA: L’enquête sur la mauvaise gestion des fonds a démarré

Une commission composée de six personnes a ouvert une enquête sur les allégations de mauvaise gestion des financements des programmes contre le sida, selon les autorités ougandaises.

Le responsable de l’enquête, le juge de la Haute Cour James Ogoola, a dit que des auditions publiques pourraient dévoiler certaines informations au-delà de la controverse qui a provoqué la suspension des 200 millions de dollars américains accordés à l’Ouganda par le Fonds de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Le texte intégral



GABON: Les prix des préservatifs masculins baissent de 40 pour cent -- gvt

Les autorités gabonaises de lutte contre le sida ont annoncé une baisse de 40 pour cent du prix des préservatifs masculins, une mesure destinée à limiter le nombre de nouvelles infections dans un pays durement touché par l’épidémie de VIH.

Selon le docteur Gabriel Malonga, le directeur du Programme national de lutte contre le sida au Gabon, un préservatif masculin ne devrait pas coûter plus de 15 francs CFA (0,02 dollars américains), contre 25 francs CFA (0,04 dollars) actuellement dans les centres de soins agréés par le ministère de la Santé.

Le texte intégral

[FIN]




 
Autres articles sur Afrique de l ouest
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 56 du 12 au 16 décembre 2005,  16/Dec/05
En finir avec les mutilations génitales, sans compromettre la tradition,  13/Dec/05
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 55 du 5 au 9 décembre 2005,  10/Dec/05
Les religieux s’engagent contre la stigmatisation,  5/Dec/05
IRIN PlusNews Bulletin hebdomadaire 54 du 28 novembre au 2 décembre 2005,  2/Dec/05
Liens
AIDS Media Center
Le portail d'informations générales de la Côte d’Ivoire
VIH Internet
Sida Info Services
Aides

PlusNews n'est pas responsable des informations fournies par ces sites internet.


[Retour] [Accueil]

Cliquer pour envoyer réactions, commentaires ou questions à PlusNews.

Les informations contenues dans ce site web vous sont parvenues via IRIN, le service d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les opinions des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite de son auteur.